Sexologie clinique au cabinet

Sexologie clinique: modèle sexocorporel

Cette approche, développée par le Prof. J.-Y. Desjardins à l’UQAM de Montréal, a été introduite en 1999 via l’Unité dirigée par le Prof. W. Pasini au sein des HUG (hôpitaux universitaires de Genève). Pour l’essentiel, ce modèle considère la sexualité humaine comme un développement qui trouve sa source dans le réflexe excitatoire génital présent chez le nouveau-né. Ce développement se décline en différentes composantes en interaction dans l’exercice de la sexualité parmi lesquelles:

  • Les composantes physiologiques
  • Les composantes cognitives
  • Les composantes personnelles
  • Les composantes relationnelles

L’évaluation sexologique de la personne selon ces différentes dimensions va permettre une mise en mots de sa sexualité en général, la mise en lumière de ce qu’elle a développé, ainsi que celle des limites auxquelles elle est confrontée. A partir de ces éléments, un plan de traitement pourra être établi.

Troubles du désir sexuel, troubles érectiles, troubles de l’éjaculation, dyspareunie, vaginisme, troubles orgasmiques, questions en lien avec l’orientation sexuelle et l’identité de genre peuvent utilement être abordés et traités.

Les séances peuvent être individuelles ou en couple.

NB: J’ai été en charge pendant de nombreuses années d’un cours d’une demi-journée sur ce sujet à l'UNIGE.

Prendre rendez-vous